S’outiller pour le temps des fêtes

Dans l’article précédent, j’ai fait le survol du rôle du foie et de comment l’aider dans nos excès du temps des fêtes. Dans celui-ci, vous verrez comment soulager vos intestins qui sont, eux aussi, souvent malmenés dans cette période festive de l’année.

Que faire si, au sortir d’un repas copieux, vous vous retrouvez avec des crampes et des ballonnements? Les plantes à privilégier seront alors les carminatives qui aident la digestion grâce à leurs huiles essentielles. Si vous portez attention, vous remarquerez que chaque culture a des carminatives dans son alimentation (aneth, carvi, curcuma, cardamome, lavande, mélisse, menthe, basilic, romarin, sauge, fenouil, gingembre…). Ces plantes stimulent les intestins, augmentent les sécrétions digestives, diminuent les spasmes du tube digestif et sont antiseptiques, améliorant ainsi la digestion.

Camomille (Matricaria recutita)
Voici une de mes plantes de prédilection pour le système digestif. En plus d’être carminative, elle est antispasmodique, anti-inflammatoire, antiseptique et quelque peu amère (voir l’utilité de l’amertume dans Se préparer au temps des fêtes). De plus, elle a une action relaxante sur le système nerveux, elle relaxera donc tout le corps et au passage les intestins également. Elle est très utile pour les problèmes digestifs reliés au stress ou à l’anxiété. Boire une tasse de camomille offre la sensation d’être soutenu. J’adore aussi l’utiliser pour les maux de ventre des enfants, car la plupart aiment son goût mielleux.

Vous pouvez la consommer en infusion (1 c. à thé de fleurs par tasse d’eau) qui est définitivement ma forme favorite. Ainsi, le rituel nous donne le temps de déguster pleinement son goût réconfortant et de profiter de son odeur apaisante. De plus, vous permettez à votre système digestif de prendre un «bain» de camomille. Si vous recherchez ses effets amers, laissez-la infuser 10 minutes ou plus. Vous pouvez également la prendre en teinture, 30 gouttes après le repas. Si vous avez toujours des symptômes, vous pouvez en reprendre 30 gouttes 15 minutes plus tard. Répétez jusqu’à 4 fois. Pour les enfants, vous pouvez également décider de l’utiliser en glycéré.

Faites attention, elle pourrait causer des réactions allergiques chez les personnes sensibles aux plantes de la famille des astéracées.

Vous avez des ballonnements ou des crampes de façon courante? Prenez rendez-vous pour avoir des recommandations personnalisées lors d’une consultation.

10749182_10152375674947234_1993047361_n

Avertissement :

Ces parutions ne servent qu’à des fins éducatives et ne visent aucunement à soigner, traiter ou établir des diagnostics médicaux. Ils ne constituent pas non plus une incitation ou un encouragement à interrompre des traitements médicaux. Si vous prenez des médicaments, que vous êtes enceintes ou allaitez, consultez un herboriste thérapeute accrédité ou un professionnel de la santé avant de prendre des plantes médicinales. Le contenu des textes sur ce site n’a pas fait l’objet d’une évaluation par Santé Canada.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s