Cinq plantes qui favorisent le sommeil

J’ai originairement écrit ce texte pour le blogue de Zyo le 23 septembre 2015. Vous pouvez donc aussi le lire en suivant le lien ici: http://zyomag.com/fr/2015/09/23/cinq-plantes-qui-favorisent-le-sommeil/


Il nous est tous déjà arrivé de passer une mauvaise nuit, qui parfois s’enchaîne avec une seconde puis ensuite d’une troisième voire plus! Ces épisodes nous font alors prendre conscience de l’impact du sommeil sur plusieurs fonctions du corps mais aussi à quel point il est important de respecter ce besoin vital à tous les jours. Par exemple, profiter d’une bonne nuit de sommeil une seule fois dans la semaine ne suffit pas à pallier au manque accumulé au cours des autres nuits. Le manque de sommeil nous rend plus irritable et altère notre capacité à réfléchir, à bouger, à digérer et ainsi de suite. C’est pendant la nuit que le corps peut refaire sa réserve d’énergie, se détoxifier et s’occuper d’autres fonctions essentielles à notre bon fonctionnement. Il est donc nécessaire que ces étapes de régénération soient complétées nuit après nuit pour assurer le bon fonctionnement du corps ainsi que sa pérennité.

Plusieurs facteurs peuvent porter entrave à une parfaite nuit de sommeil : la douleur, le décalage horaire, les problèmes digestifs, les bouffées de chaleur, la toux, l’anxiété, certaines médications, la prise de certaines drogues populaires telles que le café et l’alcool, le stress, un horaire irrégulier, des bruits ou de la lumière dans l’environnement du dormeur, et j’en passe. La ligne est parfois mince entre ce qui aide ou nuit au sommeil. C’est pourquoi il importe de maintenir une hygiène de vie saine que l’on pourrait définir par un horaire de sommeil régulier, par la gestion du stress, par une alimentation saine ou encore par une exposition quotidienne au soleil et de la méditation, etc. Tous ces éléments peuvent aider à rétablir un meilleur équilibre qui favorise le sommeil.

Lorsque nous nous retrouvons dans une période plus sensible ou lorsqu’à l’occasion le sommeil ne vient pas, certaines plantes peuvent s’avérer être des alliées exceptionnelles. Notez cependant que pour régler un problème d’insomnie chronique, il est essentiel d’en trouver la cause et de s’en occuper. Tant que la source de l’insomnie existe, la prise de plantes (ou de médications) ne peut régler le problème. Sans oublier le risque bien réel de développer une accoutumance à ces substances et ne plus arriver à dormir sans leur support. Il n’est pas non plus recommandé de les consommer si on prend des médications. Parlez-en plutôt à votre herboriste-thérapeute ou à un médecin ou pharmacien ayant une connaissance des plantes médicinales. Finalement, chaque personne peut réagir de façon complètement différente par rapport à une même plante. Par exemple, certains sont stimulés et d’autres endormis par la valériane. Il faut parfois en essayer quelques-unes avant de trouver la ou les plantes qui peuvent nous aider à décrocher et atteindre le sommeil réparateur tant recherché !

Lavande (Lavandula officinalis)

La lavande permet une détente autant par son odeur réconfortante que par son action profonde au niveau musculaire. Elle est donc particulièrement efficace pour ceux qui développent des tensions musculaires face au stress. Elle offre un relâchement idéal pour pouvoir glisser vers le sommeil.

Camomille (Matricaria recutita)

La camomille est de mise lorsqu’on a besoin de réconfort et qu’on voudrait un câlin ! Grâce à son effet « enrobant » elle apaise et calme même les personnes les plus agitées. Elle peut aussi être prise par les enfants et faire partie du rituel avant d’aller faire dodo.

Certains trouvent l’effet de la camomille trop assommant, d’autres non. Personnellement, je peux en boire toute la journée sans éprouver de somnolence, en revanche, elle me permet de réagir moins fortement face aux différents stress et de rester calme. Cet état favorise mon endormissement puisque je ne pense pas à mes tracas et que tout mon corps est détendu. Pour ceux qui ont besoin d’un plus fort dosage, on peut infuser le double de camomille par tasse d’eau et en boire 1 à 2 tasses avant le coucher. N’oubliez pas d’aller uriner avant, sinon vous serez éveillé par votre vessie.

Passiflore (Passiflora incarnata)

La passiflore augmente la qualité du sommeil et aide à rester endormi sans occasionner de sentiment de somnolence le lendemain de sa prise. Au contraire, elle favorise une bonne concentration. Elle diminue aussi l’anxiété, les spasmes et la douleur. Elle peut donc être utile pour une panoplie de conditions. Cependant, elle est spécifique aux personnes qui s’inquiètent énormément, qui travaillent trop, qui pensent trop et qui sont épuisées mentalement et nerveusement. Ne pas consommer de passiflore lors de la grossesse ou de prise de médications sédatives.

Pavot californien (Eschscholtzia californica)

Le pavot est un sédatif assez puissant, voire hypnotique si on le prend en fortes doses. Il est spécifiquement efficace pour les personnes qui ont de la difficulté à dormir à cause de douleurs et/ou d’anxiété. Idéalement, on ne le consomme pas le jour. Ne pas prendre le pavot californien lors de la grossesse, s’il y a un historique de dépendance aux opiacées ou s’il y a prise de barbituriques, d’antidépresseurs, d’antipsychotiques, d’anxiolytiques ou d’analgésiques.

Scutellaire (Scutellaria lateriflora)

La scutellaire tonifie le système nerveux, ce qui à long terme diminue les symptômes découlant du stress et de l’anxiété, mais en plus elle calme rapidement. On peut donc en consommer sur de longues périodes de temps, surtout si on sait qu’une période plus difficile est à venir ou que nous avons à faire face à un événement stressant.

Comme elle est antispasmodique, elle aide à se détendre en calmant les spasmes. Elle est idéale pour les personnes stressées qui se refont inlassablement les mêmes scénarios ou qui n’arrivent pas à faire taire leur mental. Elle est aussi intéressante lorsque le stress nous envahit, que nous avons l’impression de ne plus avoir d’emprise sur notre vie et que plusieurs symptômes physiques apparaissent : douleurs, hypersensibilités, insomnie, etc.

Vous avez des problèmes de sommeil? Il peut valoir la peine de consulter afin d’avoir des recommandations personnalisées. Contactez-moi pour prendre rendez-vous.

10749182_10152375674947234_1993047361_n

Avertissement :

Ces parutions ne servent qu’à des fins éducatives et ne visent aucunement à soigner, traiter ou établir des diagnostics médicaux. Ils ne constituent pas non plus une incitation ou un encouragement à interrompre des traitements médicaux. Si vous prenez des médicaments, que vous êtes enceintes ou allaitez, consultez un herboriste thérapeute accrédité ou un professionnel de la santé avant de prendre des plantes médicinales. Le contenu des textes sur ce site n’a pas fait l’objet d’une évaluation par Santé Canada.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s