Camomille

Cet article a d’abord été publié sur le blogue de Zyo le 6 juillet 2015: http://zyomag.com/fr/2015/07/06/camomille/


La camomille est la plante de prédilection pour les systèmes digestif et nerveux. C’est en effet depuis des millénaires que cette plante aide à soulager les troubles de la digestion et les tensions nerveuses. Son action est globale : elle apporte à l’organisme équilibre et régularité. Consommée sur une base régulière, la camomille possède des propriétés qui aident entre autres, à régulariser le cycle menstruel, la digestion (constipation, diarrhée, crampes, etc.) et même l’humeur… En fait, elle semble avoir le pouvoir de rétablir l’équilibre, quelque soit le caractère du malaise.

Cette plante combine plusieurs propriétés médicinales qui la rendent très efficace. Plus spécifiquement, on lui prête des propriétés carminatives, antispasmodiques et anti-inflammatoires ; sous forme d’huile essentielle, elle diminue les spasmes des intestins, calmant ainsi les ballonnements et les crampes. Ses fleurs sont particulièrement efficaces pour les maux de ventre des enfants qui, en plus, aiment son goût mielleux !

 Si on la laisse infuser plus de dix minutes, elle devient alors amère. Lorsque nos papilles gustatives détectent l’amertume, le système digestif reçoit    l’information de l’arrivée d’aliments. Les fonctions digestives s’activent alors en incitant la sécrétion des sucs digestifs (salive, sucs gastriques et   pancréatiques, bile, etc.) qui sont nécessaires à une saine digestion. Il peut donc être très bénéfique de consommer sa version amère quelques minutes avant les repas.

De plus, la camomille agit comme un relaxant sur le système nerveux. Elle est donc très utile pour les problèmes digestifs reliés au stress ou à l’anxiété, par exemple. Boire une tasse de camomille offre la sensation d’être soutenu et soulage les tensions. Elle relaxe tout le corps et calme les irritations, autant nerveuses, digestives ou cutanées. D’ailleurs, pour ce type de problème, on peut appliquer l’infusion directement sur la peau car ses  propriétés sont  apaisantes (en cas d’eczéma, par exemple). On peut aussi l’utiliser, toujours par voie externe, pour diminuer l’inflammation et favoriser la cicatrisation des muqueuses (comme la bouche et les yeux).

Finalement, grâce à son caractère anti-inflammatoire et antihistaminique, on peut avoir recours à la camomille pour les problèmes reliés au système respiratoire, par exemple pour les allergies (comme la rhinite allergique) ou les sinusites. On peut dans ces cas-là l’utiliser en bain de vapeur afin de bénéficier de ses effets directement sur les muqueuses respiratoires.

L’infusion reste certainement la forme à privilégier. On peut en faire un rituel et prendre  le temps d’apprécier pleinement son goût réconfortant, de profiter de son odeur apaisante tout en permettant au système digestif de prendre un «bain » de camomille. Laisser infuser dix minutes ou plus pour profiter ainsi des effets de son amertume.

10749182_10152375674947234_1993047361_n

Avertissement :

Ces parutions ne servent qu’à des fins éducatives et ne visent aucunement à soigner, traiter ou établir des diagnostics médicaux. Ils ne constituent pas non plus une incitation ou un encouragement à interrompre des traitements médicaux. Si vous prenez des médicaments, que vous êtes enceintes ou allaitez, consultez un herboriste thérapeute accrédité ou un professionnel de la santé avant de prendre des plantes médicinales. Le contenu des textes sur ce site n’a pas fait l’objet d’une évaluation par Santé Canada.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s